démarche(s)

Engager, favoriser ou provoquer dialogue et débat sur des questions d'usage et de rapport entre différents systèmes d'écritures (texte, mise en scène, chorégraphie, scénographie, lumière, costumes...) est essentiel à mon approche et à l'origine de toutes mes propositions.

Sans la présence d'autres manières de faire, de dire, de voir et de (se) représenter le monde mon travail n'existe pas.

Sa visibilité comme sa viabilité sont redevables à cette complicité artistique que je recherche parce qu'elle est nécessaire à ce processus que je fais mien, où une rencontre entre différents systèmes et désirs de représentations (se) doit d'advenir.

Que je sois scénographe, costumier, assistant ou collaborateur artistique ou encore pédagogue, c'est en questionnant ainsi la pertinence artistique d'un projet que j'en décrypte les enjeux dramaturgiques et esthétiques. Que je détermine et soumets les conditions de leurs perceptions et propose des options et des possibilités (des formes) de réalisations.

Et c'est aider de toutes sortes de recherches (corpus d'images, de textes, de documents divers...) et d'expériences (notes, dessins, maquettes, photographies, storyboard...) que je concrétise, teste, corrobore, vérifie et partage mes propositions (mes intuitions).