photographie comtemporaine - mémoriaux

thierry grapotte

auteur d’images, je vais là où les lieux ne constituent pas une source d’inspiration ou de révélation, là où ni l’identité, ni l’histoire ou l’événement ne font véritablement sens. sur place, je n'use pas de l’appareil ou de la photographie pour restituer une réalité, je réalise des images dont la réalité est volontairement discutable. des images qui trébuchent sur le réel comme les mots « Le chien aboie » butent sur le chien qui aboie. des images qui ne copient, ne prouvent ou n’illustrent pas fidèlement, pas vraiment ni exactement ce qui est, mais qui en répondant au manque par la frustration, renvoient de la réalité une image empreinte de perplexité. 
je me faufile ainsi entre le vu et le voyant, entre un signifiant et un signifié, pour (me) poser la question de la faculté des images photographiques à générer un récit, une fiction, un imaginaire ou une histoire. une construction qui qu’elle qu’en soit la forme appartiendrait avant tout à celle ou celui qui la voit.
 
« l’œil de l’appareil photo, au-delà de toute description, est celui qui se trouve au milieu de notre front et allie notre manière de voir avec ce qui il y a à voir. » 

 

wright morris - fragments de temps

©thierry grapotte-2021